Balade sur l’Est : court-circuit 2

Les escapades gourmandes et culturelles d’Adèle et Arielle

Par Adèle à Denis à Philias Arseneau,
chargée de projet en communication au Bon Goût Frais des Îles
et Arielle à Pascal à Albin Chevarie,
agente culturelle à Arrimage, Corporation culturelle des Îles.

La Maison du Potier
Dans leur atelier à Old Harry, Géraldine Cyr et son équipe tournassent, enjolivent, gravent, peignent et cuisent des objets utilitaires en céramique. Toutes les pièces de poterie meublant les étagères sont utiles, durables et se distinguent par un style propre à la maison, marqué du paysage des Îles. 

La Maison du Héron
L’artiste Hélène Chevarie a plus d’une corde à son arc. En plus de ses bijoux, ses peintures et son art à porter, vous trouverez à sa boutique des morceaux d’histoire, de patrimoine, de géologie et d’archéologie qu’elle a collectionnés au fil des années. Bien que la Maison du Héron soit fermée pour une durée indéterminée, nous tenions à l’inclure dans le court-circuit de l’Est. 

Le Barbocheux 
Du verbe barbocher, qui évoque le fait de faire le tour des maisons pour boire un petit coup. En ayant à cœur de perpétuer la tradition madelinienne, Léonce Arseneau et Sylvie Langford concoctent bagosses, vin pétillant, liqueur et boisson de type porto à base de petits fruits et de plantes d’ici. 

Miel en Mer
En 1995, Jules Arseneau fonde Miel en mer, une entreprise apicole familiale certifiée biologique. En plus de leur délicieux miel de fleurs sauvages et de leur hydromel à l’aronia, ils offrent, à leur boutique du chemin des Échoueries, des ateliers de fabrication de bee-wraps et de bougies à base de cire d’abeille. 

——————————————————-

Bout d’jasette sur le chemin des Montants
Adèle: Peux-tu croire que j’étais jamais allée à la maison du Potier? 

Arielle: C’est vrai que ça paraît loin Old Harry, mais ça vaut le détour. La route pour se rendre est magnifique et la vue devant chez Géraldine est incroyable. C’est le coin parfait pour faire un petit stop et prendre l’air avant de reprendre la route. 

Adèle: Je réalise que, sans le savoir, j’avais souvent vu ses pièces de poterie chez de la famille ou des amis. C’est un style assez distinctif et reconnaissable.

Arielle: Juste chez moi, j’ai quelques morceaux qui me reviennent en tête avec les poissons ou les fleurs de Nancy qui font leur signature… Ils donnent un atelier de peinture sur poterie aussi, savais-tu ça? On a assisté à un atelier de tournage, mais tu peux aussi y aller pour peindre toi-même un morceau et le ramener chez toi après. C’est la parfaite activité de journée de pluie! 

Adèle: Et tu finis quand même avec une pièce tournée à la main, qui a passé pas mal d’étapes avant de se retrouver dans ton armoire! Quand Géraldine nous expliquait le processus, j’étais impressionnée, c’est quand même une longue démarche pour un seul morceau.

Arielle: Vraiment! Moi c’est chez Miel en Mer que j’étais jamais allée! J’ai toujours eu comme une phobie des abeilles et des guêpes alors j’ai jamais vraiment osé, mais finalement j’ai adoré! Avec le sentier des Montants avec la vue imprenable sur la butte ronde, les ruches et les hamacs, ça risque bien de devenir mon nouvel endroit de prédilection pour faire des pique-niques… 

Adèle: T’est pas la seule qui est craintive, mais t’as pas à t’en faire. Comme Victor disait, ils ont choisi un type d’abeilles qui sont vraiment dociles. Elles n’attaquent jamais sans raison, juste pour défendre leur reine!

Arielle: Ça paraît! Je ne me suis jamais autant approché d’une ruche avant. J’étais fascinée par leur installation qui nous permettait de voir l’intérieur de la ruche. J’ai cherché la reine des yeux pendant un bon 10 minutes, mais je ne l’ai jamais trouvé. C’est pas si facile! En tout cas, le cours 101 qui vient avec la visite était vraiment intéressant. Et le miel crémeux… miam!

Adèle : Moi j’ai eu un coup de cœur pour l’hydromel à l’aronia. Je l’avais déjà goûté il y a longtemps, mais je l’ai redécouvert pendant notre visite. C’est vraiment unique comme goût. Je pense que c’était unanime chez nos visiteurs: ils n’ont pas été déçus! Léonce du Barbocheux avait mis la barre haute, il nous avait dit que c’était le meilleur hydromel qu’il avait jamais goûté. 

Arielle: Oui, et il sait de quoi il parle: les alcools de fruits, c’est sa spécialité! Pis il en a de la variété!  C’est sûr qu’il y a la classique bagosse fraise-framboise, mais il travaille avec beaucoup d’autres produits aussi, dont certains que je n’aurais jamais pensé utiliser, comme le pissenlit. Elle m’a étonné celle-là, c’était vraiment bon! Et j’en reviens toujours pas à quel point l’Ariel goûte la framboise. Comme il le disait: ça goûte plus la framboise que la framboise elle-même. En plus, c’est mon homonyme: j’avais pas le choix de m’en prendre une bouteille! 

Adèle: Je comprends, moi non plus j’ai pas pu résister. Et l’animation qu’il a ajoutée cet été pour présenter ses produits, c’est vraiment un plus. Se faire raconter des histoires en dégustant de la bagosse, y’a tu de quoi de plus madelinot? (rires) C’est tout un conteur! 

Dans le cadre de l’émission Restez pas dans le tambour, CFIM, Arrimage, Corporation culturelle des Îles et Le Bon Goût Frais des Îles s’associent afin de faire découvrir, à des petits groupes de visiteurs, le Circuit des Arts et le Circuit des Saveurs. Chaque semaine, Adèle et Arielle proposent de petits parcours à cette joyeuse bande, les amenant ainsi à la visite des artistes et des producteurs. Elles vous invitent à vous inspirer de ces itinéraires, de ces ‘’Courts-Circuits’’ gourmands et culturels, pour planifier vos prochaines sorties. 

Partagez
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur pocket